Accueil  
Tout un univers de puissance : la R3 est sur Terre !
Sujets
Recherche
mardi 21 novembre 2017  
28 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
Devenez membre privilégié en cliquant ici
[Anonyme - Connexion]

AccueilAccueil
Soumettre un articleSoumettre un article

[ Comment utiliser le site ]

Activité du Site
 
Pages vues depuis 01/02/2005 : 26 993 283
  • Nb. de Membres : 1 597
  • Nb. d'Articles : 216
  • Nb. de Forums : 48
  • Nb. de Sujets : 4
  • Nb. de Critiques : 25

Top 10  Statistiques

 
 

www.trol.fr

 
Modéré par : dune KildeRouge Sbeud jenaimarredecepseudo 
Index du Forum » » Le coin du Mecano et de l'accessoire » » question amortissseur ???
Auteurquestion amortissseur ???
lours
2148       

lours
  Posté : 01-11-2006 19:49

c'est sans doute une question béte mais pourquoi ne puis je pas aller dans une casse moto, récupérer 2 amorto arriére de kawa vn (par ex) et les monter sur la triumph ???? il ne doit pas y avoir tant de modéles différents donc il doit y avoir aussi des correspondances ???


  Profil  
Trackerjack
2713       

Trackerjack
  Posté : 01-11-2006 20:36

Citation : lours
.....il ne doit pas y avoir tant de modéles différents....




Malheureusement si !

  Profil  
PHIL44
31    

PHIL44
  Posté : 16-12-2006 12:47

Les amortisseurs sont spécifiques à chaque machine

même si les dimensions coÏncident le tarage sera différent
notamment par rapport au poids de de la machine etc

il faut imaginer l'effort subi par l'amortisseur quand chargé on passe sur une grosse bosse... si cela n'est pas prévu tu pars en vrille
donc méfiance.

PHIL44

  Profil  
Royal
1626       

Royal
  Posté : 19-12-2006 13:11

des VN à la casse ?
la 2000cc faudrait qu'ils en vendent pour en trouver à la casse !
et pourquoi techniquement l'amorto de VN serait meilleur (de plus faut pas croire que Kawa ni les autres constructeurs ne fabriquent leurs amortos : il y a tout juste un cahier des charges avec un sous-traitant, c'est tout!).
Les meilleurs constructeurs d'amortos ce n'est pas ceux qui font de la grande série, c'est ceux qui démontrent leur savoir faire en compétition !

3 comme tricylindres !
et membre du RCO.

  Profil  E-mail  www  
JPHDT
471      

JPHDT
  Posté : 08-01-2007 15:40

Je ne souhaite pas relancer le débat des pros de la mécanique sur la valeur des amortisseurs Fournales pour nos R3 favorites...

Je vous joins ci-dessous quelques infos que je suis allé demander chez M. Fournales (réponse immédiate à mon email) concernant le réglage de pression de ces amortisseurs MAGNUM pour ceux qui comme moi les ont intallés sur leur beau jouet :

Le réglage est à priori très simple :

1 - vous dévissez les caches supérieurs de vos amortisseurs et les laisser descendre doucement,
2 - vous mettez votre moto verticale sur ses roues (sans personne dessus !)
3 - vous mesurez les distances D et d indiquées sur le schéma ci-dessous (j'ai fait ce croquis vite fait j'espère que vous le comprendrez)

La distance D-d représente la distance de sécurité entre le fonctonnement normal de l'amortisseur et le "clong" que l'on a tous entendu une fois quand un amortisseur arrive en butée

* Si D-d = environ 20 - 25 mm. Vous avez le bon réglage

* Si D-d est supérieure à 20 - 25 mm. Vous pouvez baisser un peu la pression des amortisseurs (attention pour cette opération la roue arrière doit être sans aucune charge et essayez d'avoir exactement la même pression dans les deux amortisseurs)Ensuite vous recommencez la manipulation de mesure décrite ci-dessus.

Si D-d est inférieure à 20 - 25 mm vous prenez le risque de faire "talonner" (je crois que c'est un néologisme plein de bravitude ).

J'ai quand même l'impression que l'on peut aller jusqu'à D-d = 15 mm si l'on ne saute pas des trottoirs de 30 cm dix fois par jour et surtout si l'on roule en solo.

En conclusion pour les possesseurs d'amortisseurs MAGNUM, le meilleur instrument de mesure pour le réglage de vos amortisseurs c'est le mètre à ruban.

Fournales Rocket III.JPG


  Profil  
serge
251     

serge
  Posté : 09-01-2007 21:47

Citation : lours 

moi ce que je voulais savoir (c'est mon mp aprés tout) c'est si les amortos sont interchangeables d'une bécane à une autre de marque et modéle différent.... méme quand je suis serieux ça part en c...quenouille

Mieux vaut avoir la maladie de Parkinson que celle d'Alzeimer car il est préférable de renverser un peu son Pastis que d'oublier de le boire 

un amorto est prevu en fonction du poids de la moto ,de leurs positions ( plus ou moins inclinés ) ,du poids non suspendu (roue ,cardan ) ,et prevu pour un poids donné du pilote d'environ 75 kg (ça depend des motos et du marché auxquelles elle sont destinés .la rocket est plus prevu d'origine pour le gabarit amerloc que pour dune,donc assez raide ,mas bon malgre tout les origines sont de la merd ,enfin pour revenir au sujet , la mise au point d'un amorto c'est tres tres délicat .
si tu veux un exemple sur les ktm en enduro un ressort est prevu pour une fourchette de poids de 10 kg apres il faut changer le ressort et en mettre un mieux adapté et bien sur si ressort changé reregler detente et compression,
sur un amorto pneumatique style fournales ou 4.42 le ressort est pneumatique et accepte des variation de poids plus importante car au lieu de changer le ressort on gonfle plus .apres c'est mieux c'est moins bien ,chacun ses choix .
pour en revenir au dialogue de jphd il a raison ,pour definir le choix d'un ressort ou pression pour un pneumatique ,il faut mesurer ce que l'on appele la course morte (difference de longueur roue delesté et moto sur ses roues ) et ensuite reprendre la valeur pilote equipé assis sur la moto en fonction de ces valeurs on voit si le ressort d'origine est adpaté au pilote ou quelle pression il faut mettre pour un pneumatique

  Profil  
ange-noir
1983       

ange-noir
  Posté : 10-01-2007 08:37

Serge . Un autre point de réglage qui n'est pas des moindres , est le style de conduite , une moto réglé pour un style coulée , sera une vraie pompe a vélo pour un roulage soutenue et dangereuse , l'inverse une moto réglée dur pour une conduite sportive sera un vraie bout de bois , l'ideal est de trouver un compromis , en priviligient sont style Partant de ce constat il est bien compliqué de priviligier une marque d'amortos par rapport a une autre, il faut avoir l'occasion d'éssayer plusieurs monte d'amortos , je l'ai fait l'été dernier voir CR sur un post prédédent.

je penche donc je suis

  Profil  
Trackerjack
2713       

Trackerjack
  Posté : 10-01-2007 08:42

Citation : serge 
Pour en revenir au dialogue de jphd il a raison ,pour definir le choix d'un ressort ou pression pour un pneumatique ,il faut mesurer ce que l'on appele la course morte (difference de longueur roue delesté et moto sur ses roues ) et ensuite reprendre la valeur pilote equipé assis sur la moto en fonction de ces valeurs on voit si le ressort d'origine est adpaté au pilote ou quelle pression il faut mettre pour un pneumatique  


Je suis entièrement d'accord avec toi Serge !
C'est le principe même de base de règlage d'un amortisseur et c'est valable également pour la fourche.
(encore faut il connaitre la course morte adaptée....)
D'ailleurs Rol Rider nous avait fait un post accompagné d'un schéma trés intéressants sur ces données.

Par contre, à moins que je devienne sénile ce qui est tout à fait possible, ce n'est pas du tout les explications que Fournales a donné à notre camarade JPHDT.
Il ne parle pas du tout de la course morte, notion connue, mais de la valeur entre la course qu'il appelle "normale" représentée par l'anneau de graisse et la valeur de butée de l'amortisseur.
Relis attentivement ce post et dis moi ce que tu en penses.


  Profil  
Trackerjack
2713       

Trackerjack
  Posté : 10-01-2007 09:39

Citation : ange-noir 
....une moto réglé pour un style coulée , sera une vraie pompe a vélo pour un roulage soutenue et dangereuse , l'inverse une moto réglée dur pour une conduite sportive sera un vraie bout de bois , l'ideal est de trouver un compromis , en priviligient sont style Partant de ce constat il est bien compliqué de priviligier une marque d'amortos par rapport a une autre....

 


Absolument et c'est bien pour cela que j'ai personnellement toujours insisté sur la facilité et la lattitude de règlage d'un amortisseur.

Indépendament du fait que je ne pense pas qu'on puisse parler de conduite "sportive" sur une Rocket III, il est évident qu'il y a des différences de type de conduite :

"coulée" ou "soutenue" qui vont, comme tu l'indiques trés justement à mon sens, nécessiter des règlages différents.

Mais il y a également et il ne faut pas l'oublier, le solo ou le duo, qui vont necessiter des règlages différents pour un même style de conduite et je ne parle pas de conduites différentes de solo à duo .

Ensuite, il ne faut quand même pas se leurrer, le chassis de la Rocket III (et je ne parle pas de la masse de ses roues) n'est pas celui d'une moto de piste.
Il ne va donc pas répondre de façon aussi sensible et de loin s'en faut à une règlage au 1/4 de poil comme on peut se le permettre sur des machines beaucoup plus rigoureuses (voir le post de Serge sur les règlages possibles des KTM Enduro...)

Sur ce type de machine qui est avant tout un Custom (plus performant que d'autres certes) il est intéressant de savoir quelle utilisation on va en faire :

Si on va toujours rouler dans la même configuration et de la même façon, par exemple systèmatiquement en solo avec un type de conduite donné, on aura à priori jamais a modifier son règlage d'amortisseur.
Donc dans ce cas là, n'importe quel amorto de qualité fera l'affaire du moment qu'il sort parfaitement règlé en sortie d'usine, ce qui devrait être le cas puisque tout fabriquant digne de ce nom demande le poids du pilote et du passager si il y en a un, ainsi que le style de conduite.
D'ailleurs, ce dernier point est fondamental, car les meilleurs des amortisseurs seront abominables si montés avec un tarage de ressort inadapté à votre poids et à votre conduite !!!

Par contre, généralement avec les customs, on se rend compte que les utilisateurs en font trés souvent une utilisation mixte :

Bien entendu, la plupart du temps c'est la conduite cool, coulée qui est employée mais de temps en temps on ne rechigne pas à envoyer un peu selon ses capacités...
Mais il y a également, la conduite solo et souvent en duo et parfois chargé pour une longue balade.
C'est pour cela que dans le cadre de ce type d'utilisation, qui est assez fréquente dans le milieu Rocket, il est à mon sens trés intéressant de prendre en compte la facilité de règlage d'un amortisseur.

Pouvoir s'arrêter sur le bord de la route et ajuster le règlage de l'amortisseur en fonction du chargement, de l'état de la route, du style de conduite du jour, de confort recherché en fonction du trajet....

Cela rentre dans un aspect pratique qui au quotidien me parait trés appréciable et qu'il ne faut pas perdre de vue si on alterne souvent duo et solo notament.

Pour reprendre le compte rendu que tu avait fait Papé concernant ton essai de plusieurs amortisseurs, il m'avait intéressé car tu allais exactement dans ce sens lorsque tu comparait les amortos de Mich 34 et de Piola :

D'un côté ceux de Mich 34 te paraissaient parfaits pour la conduite cool mais pompe à vélo pour une conduite soutenue,
D'un autre côté ceux de Piola tee parraissaient bien adaptés pour la conduite soutenue et bien trop raides pour la conduite cool.

Ton souci était donc de trouver le bon compromis !

En fait, ce qui est amusant, c'est que ces amortos sont exactement les mêmes.
La seul différence c'est que mich34 a des "standarts" permettant des précontraintes ressorts de 120 à 170 livres.
Piola lui a des "Heavy Duty" qui offrent une plage de règlage de 170 à 250 livres.

Mich étant règlé au mini donc 120 livres et Piola au mini également donc 170 c'est exactement comme si tu avais essayé le même amortisseur celui de Mich 34 règlé au mini en un premier temps puis règlé au maxi dans un second temps.
Avec toute la lattitude de règlage entre ces deux valeurs et le grand avantage de l'affaire c'est que ce règlage se fait à la main sur le bord de la route en moins d'une minute.

C'est exactement pour toutes ces raisons que, au delà de l'aspect rapport qualité / prix qui n'est pas à négliger, j'ai personnellement privilégié la facilité de règlage.

C'est également exactement pour cela que j'ai toujours fait en sorte de sensibiliser d'éventuels acheteurs sur ce point et notament sur la grande difficulté de règlage que présente certaines marques.

Bien entendu et comme d'habitude, ceci n'est que mon humble avis qui n'engage que moi.


  Profil  
Royal
1626       

Royal
  Posté : 10-01-2007 09:52

je ne veux pas en rajouter sur ce sujet à rebondissements, mais la "marge de sécurité" avant que ça talonne varie avec la vitesse du retour de l'amortisseur. c'est à dire sur une route bosselée (il en existe encore) si le retour est trop lent le débattement "normal" va se rapprocher progressivement du talonnage et finir par talonner sur un petit choc.(je sais à l'écrit ce n'est trop facile à expliquer!).
ensuite, juste une petite remarque de détail, Serge a peut-être mal tourné sa phrase(?) mais le terme poids suspendu s'applique (pour moi!) à l'ensemble mobile (bras oscillant-roue-moyeu) soumis au mouvement alternatif (oscillant , en fait!) plus ce poids est léger, plus la suspension est performante et on dit aussi que plus le rapport entre le poids du véhicule et le poids suspendu est grand , plus c'est favorable au confort .
Bon j'arrête sur le sujet, car Tracker n'a pas l'air de bon poil en ce moment (sais pas s'il n'a pas touché sa prime de fin d'année, ou si c'est Bowie qui a eu 60ans!) de toute façon il préfère quand je parle sérieusement!
Salut les sudistes ! ( y a pas que les motos qui sont bien amorties sur la cote!)

3 comme tricylindres !
et membre du RCO.

  Profil  E-mail  www  
Sauter à :