Accueil  
Tout un univers de puissance : la R3 est sur Terre !
Sujets
Recherche
mardi 21 novembre 2017  
27 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.
Devenez membre privilégié en cliquant ici
[Anonyme - Connexion]

AccueilAccueil
Soumettre un articleSoumettre un article

[ Comment utiliser le site ]

Activité du Site
 
Pages vues depuis 01/02/2005 : 26 995 364
  • Nb. de Membres : 1 597
  • Nb. d'Articles : 216
  • Nb. de Forums : 48
  • Nb. de Sujets : 4
  • Nb. de Critiques : 25

Top 10  Statistiques

 
 

www.trol.fr

 
DADVSI ou le pire est devant nous

root | Mercredi 14 décembre 2005 @ 23:19:18

haut 
Rechercher dans Infos - News
Infos - News

Le projet de loi sur le Droit d'Auteur et les Droits Voisins dans la Société de l'Information (DADVSI) (n°1206) que le gouvernement va tenter de passer en force dans les prochaines semaines via une procédure d'urgence, légitime en effet les dispositifs techniques de contrôle d'usage installés par les éditeurs et les producteurs sur les CD et les DVD. Et surtout, il prévoit des sanctions pénales pour qui s'aviserait de les faire sauter.

En plus de mettre à mort la copie privée tout en conservant la redevance associée, le projet de loi DADVSI prévoit jusqu'à trois ans de prison et 300 000 euros d'amende pour le simple fait de lire un DVD avec un logiciel non autorisé par l'éditeur du DVD.

Un tel acte est assimilé dans le projet de loi à un délit de contrefaçon. Cela revient à dire qu'un éditeur de livres peut imposer une marque de lunettes pour lire les livres qu'il fait imprimer, et que tout lecteur qui se permet de lire ces livres avec des lunettes d'une autre marque est un « pirate ».


Le fait de convertir au format MP3 un fichier « protégé » téléchargé sur le site de la FNAC est également assimilé à un délit de contrefaçon, tout comme la publication d'informations techniques (par exemple un code source) permettant ou facilitant une telle conversion. Le projet de loi DADVSI interdit, par la même, la conception, la distribution et l'utilisation de logiciels libres permettant d'accéder à une oeuvre protégée. Si le projet de loi est adopté en l'état, il sera illégal d'utiliser un logiciel comme VLC (plusieurs millions de téléchargements) ou tout autre lecteur multimédia utilisant l'algorithme DeCSS. Cet algorithme sera - en tant que tel - prohibé.

NOUS NE SOMMES PAS DES CRIMINELS!

Signez, faites signer la pétition contre ce projet de loi liberticide:


Merci de diffuser ce message autour de vous aussi largement que possible


Rédigé par : dune

Liens Relatifs